AVERTISSEMENT !!

Bien que ce blog prodigue des conseils sur l'entretien des cheveux, il ne saurait en aucun cas se substituer à l'avis d'un spécialiste en cas de problèmes capillaires sévères tels qu'une chute de cheveux ou encore des cheveux cassants et abîmés. A noter que cela vaut également pour les troubles épidermiques sévères (acné sévère...). Si tel est votre cas, je ne saurais trop vous conseiller de prendre rendez-vous avec un spécialiste. En effet, c'est aux spécialistes de régler ce genre de problèmes. Ce blog ne prétend pas régler ces maux, il a uniquement un but informatif. C'est la raison pour laquelle je ne prendrai pas le risque de répondre aux questions relatives à ces problèmes.
Avant de tester les recettes naturelles présentes sur ce site, veuillez effectuer un test préalable sur une mèche de cheveux (au cas où vous n'aimeriez pas le résultat sur vos cheveux) ou sur une partie de votre peau (pour les masques concernant le visage). Bonne lecture :-)

lundi 12 avril 2010

Pellicules : traitements naturels pour les combattre

Les ingrédients naturels pour combattre les pellicules

Vous êtes une adepte des produits naturels ? Vous avez des pellicules ? Bonne nouvelle : il existe une multitude d’ingrédients naturels pour lutter efficacement contre ce phénomène embarrassant. Preuve de leur efficacité : certaines plantes et huiles essentielles entrent dans la composition de nombreux shampooings et lotions antipelliculaires. La nature a fait les plantes, à vous de tirer parti de leurs propriétés bienfaisantes. Fabriquez vos propres lotions antipelliculaires ! Et si vous n’obtenez pas l’effet escompté, vous pourrez toujours vous rabattre sur les produits vendus en pharmacie et grandes surfaces (ou consulter un dermatologue)


Huile(s) végétale(s) : olive, jojoba, noix de coco

Huiles essentielles* : citron, eucalyptus radié, géranium, lavande aspic, lavandin, palmarosa, romarin (verbénone, cinéole), sauge sclarée, tea-tree, thym (linalol, géraniol),…

Comment les utiliser ?

  • Dans votre shampooing : ajoutez 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle à une dose/noix de votre shampooing habituel.
  • Dans votre huile végétale (pour créer votre propre huile antipelliculaire) : dans 50 ml d’huile végétale, ajoutez 30 à 40 gouttes d’huile essentielle (doublez les doses pour les flacons de 100 ml). Il vous est loisible de les mélanger entre elles, de la manière suivante : 10 gouttes d’huile essentielle de romarin, 10 gouttes d’huile essentielle de sauge et 10 gouttes d’huile essentielle de thym (ceci est un exemple). Peut s’utiliser en petites quantités entre deux shampooings, en cas de récidive ou à titre préventif. Fréquence : 1 voire 2 fois par semaine.
  • Dans une infusion de plantes (pour en accroître l’efficacité)

Où les trouver ? Pharmacies, parapharmacies, herboristeries, magasins de produits naturels, Internet (exemple : Aroma zone)

Plantes : bardane (parties utilisées : racines, feuilles), capucine, lavande (sommités fleuries), menthe (si possible menthe poivrée > feuilles, fleurs), ortie (feuilles, racines), romarin (sommités fleuries, feuilles), sauge (feuilles), thym (sommités fleuries, feuilles),…

Comment les utiliser ? Les infusions** de plantes peuvent s’utiliser en frictions quotidiennes sur le cuir chevelu ou faire office de dernière eau de rinçage après le shampooing.

Où les trouver ? Pharmacies, herboristeries, magasins spécialisés, certains marchés, Internet

Autres : citron (jus), gel d’Aloe vera, vinaigre de cidre (dilué dans de l’eau), ail/oignon (frotter un morceau sur le cuir chevelu pendant quelques secondes), lait de coco, acide salicylique (aspirine), …




*Huiles essentielles interdites pendant la grossesse : eucalyptus radié, lavande aspic, romarin (à éviter également en cas d’hypertension), sauge sclarée (déconseillée aussi aux personnes souffrant d’insuffisance cardiaque)

* *Infuser : faire macérer dans un liquide bouillant

Aucun commentaire:

Publier un commentaire