AVERTISSEMENT !!

Bien que ce blog prodigue des conseils sur l'entretien des cheveux, il ne saurait en aucun cas se substituer à l'avis d'un spécialiste en cas de problèmes capillaires sévères tels qu'une chute de cheveux ou encore des cheveux cassants et abîmés. A noter que cela vaut également pour les troubles épidermiques sévères (acné sévère...). Si tel est votre cas, je ne saurais trop vous conseiller de prendre rendez-vous avec un spécialiste. En effet, c'est aux spécialistes de régler ce genre de problèmes. Ce blog ne prétend pas régler ces maux, il a uniquement un but informatif. C'est la raison pour laquelle je ne prendrai pas le risque de répondre aux questions relatives à ces problèmes.
Avant de tester les recettes naturelles présentes sur ce site, veuillez effectuer un test préalable sur une mèche de cheveux (au cas où vous n'aimeriez pas le résultat sur vos cheveux) ou sur une partie de votre peau (pour les masques concernant le visage). Bonne lecture :-)

lundi 19 avril 2010

Préparer son infusion d'ortie et sa décoction de prêle

Stimuler la pousse des cheveux autrement qu’avec des compléments alimentaires, c’est possible ! Il suffit de boire des infusions de plantes, mais pas n’importe lesquelles ! Savez-vous que l’ortie et la prêle sont toutes deux réputées pour leur action bienfaisante sur les cheveux ? L’ortie est étonnante par sa richesse en nutriments indispensables à la croissance des cheveux (vitamines, minéraux, oligo-éléments). La prêle, elle, est surtout connue pour sa richesse en minéraux, en particulier la silice. Boire une infusion d’ortie et de prêle c’est boire un véritable cocktail de substances nutritives. C’est dire si nos cheveux vont adorer ! Reste à savoir les utiliser…

Qu’est-ce qu’une infusion ?

Le principe de l’infusion est simple : il s’agit de verser de l’eau frémissante (ou bouillante) sur une plante fraîche ou sèche afin d’en extraire les principes actifs. Ce mode d’extraction convient tout particulièrement aux plantes dont les parties utilisées sont tendres (feuilles, fleurs, jeunes pousses, voire la plante entière si tous ses éléments sont tendres)

Le mode de préparation, lui, est loin de faire l’unanimité. Certains experts en plantes préconisent de faire infuser les plantes dans de l’eau bouillante, d’autres dans de l’eau frémissante sous peine de voir détruits ou dénaturés certains principes actifs. Ce qui est d’autant plus vrai pour les parties très fragiles comme les fleurs.

En ce qui concerne le moment où la plante est mise dans l’eau, là encore les avis divergent. A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux :

Méthode n°1 : verser l’eau bouillante sur la plante placée dans un récipient (si possible en terre ou en faïence)

Méthode n°2 : jeter la plante dans la casserole* remplie d’eau bouillante (ou frémissante) après avoir l’avoir retirée du feu

Dans tous les cas, la plante doit macérer quelques minutes (entre 3 et 15) dans l’eau bouillante hors du feu (dans une infusion, on retire la casserole du feu dès que l’ébullition se produit). Attention, le récipient doit être couvert lors de l’infusion. Filtrer à l’aide d’une passoire fine avant de boire.

Quid de la décoction ?

Ce procédé est particulièrement indiqué pour les plantes dont les parties utilisées sont dures et coriaces (écorce, racines, tiges dures, fragments de branches, bourgeons, baies…)

Le mode de préparation, lui, diffère légèrement d’un livre à un autre. En règle générale, la décoction consiste à verser la plante dans de l’eau froide, que l’on porte à ébullition. Il faut ensuite maintenir l’ébullition pendant quelques minutes (de 5 à 30 minutes) puis laisser refroidir de manière à ne pas se brûler la langue. Filtrer le tout avant de boire.

Le temps d’ébullition varie en fonction de la partie de la plante que l’on utilise (plus la partie est sèche et épaisse, plus le temps d’ébullition devra être long).

Délai de conservation : les préparations ne se conservent pas plus de trois jours au réfrigérateur


Cliquer sur le lien> En savoir plus sur l'ortie et la prêle (composition, lieu de vente...)

* Ou tout autre récipient contenant de l’eau bouillante (tasse,…)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire