AVERTISSEMENT !!

Bien que ce blog prodigue des conseils sur l'entretien des cheveux, il ne saurait en aucun cas se substituer à l'avis d'un spécialiste en cas de problèmes capillaires sévères tels qu'une chute de cheveux ou encore des cheveux cassants et abîmés. A noter que cela vaut également pour les troubles épidermiques sévères (acné sévère...). Si tel est votre cas, je ne saurais trop vous conseiller de prendre rendez-vous avec un spécialiste. En effet, c'est aux spécialistes de régler ce genre de problèmes. Ce blog ne prétend pas régler ces maux, il a uniquement un but informatif. C'est la raison pour laquelle je ne prendrai pas le risque de répondre aux questions relatives à ces problèmes.
Avant de tester les recettes naturelles présentes sur ce site, veuillez effectuer un test préalable sur une mèche de cheveux (au cas où vous n'aimeriez pas le résultat sur vos cheveux) ou sur une partie de votre peau (pour les masques concernant le visage). Bonne lecture :-)

jeudi 8 octobre 2009

l'art du démêlage

(Peigne à dents larges : l'outil idéal pour démêler les cheveux crépus)

S’il y a une étape que les femmes aux cheveux crépus redoutent le plus, c’est bien celle du démêlage ! En effet, démêler des cheveux crépus après un shampooing est loin d’être une partie de plaisir (ils sont fragiles, s’emmêlent vite et ont tendance à faire des nœuds).

C’est une étape périlleuse qui requiert beaucoup de patience, de sang-froid et de délicatesse. Mal réalisé, le démêlage peut se solder par une casse des cheveux, d’où l’impression qu’ils stagnent toujours à la même longueur.

Pour observer une différence dans la longueur de vos cheveux, il vous faut conserver votre longueur actuelle en préservant votre chevelure de la casse (notamment celle liée à un démêlage opéré sans douceur).


Le saviez-vous ? Une fois mouillés, les cheveux deviennent vulnérables et fragiles, ce qui rend le démêlage encore plus délicat sur cheveux crépus (déjà fragiles de nature).


Pour bien démêler vos cheveux, il vous faut :

  • Un peigne à dents larges

OU

  • Une brosse araignée (appelée également brosse squelette)
  • Une huile végétale (huile d’avocat, huile d’amande douce, huile de jojoba, …) ou du beurre de karité ou encore une crème hydratante
  • De la délicatesse… beaucoup de délicatesse !!!


Méthode :

  1. prendre une petite mèche et l’imprégner d’huile (ou de beurre de karité ou de crème hydratante) pour faciliter le démêlage et éviter la casse du cheveu.
  2. Procéder ensuite au démêlage de la mèche en commençant par la pointe, puis remonter petit à petit vers la racine (et non l’inverse).

Cette méthode s’emploie également sur les cheveux non mouillés.


Sources :

http://www.beauty-experts.com/htm/article/article_beauty.asp?id_article=356

http://www.pantene.com/fr-CA/article/carewettodry.jspx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire